1 avenue François Mathet 60270 GOUVIEUX, France

Des tapisseries d’art d’Aubusson uniques et de qualité

Icon

Un peu d'histoire :

De tous temps, les hommes ont aimé revêtir les murs de leurs demeures de décors d'origine diverses. Sans remonter aux Egyptiens dont on sait que les murs peints des tombes reflètent les épisodes de la vie terrestre, on peut se reporter aux descriptions des palais romains rédigées par les écrivains qui relatent les batailles qu'ils avaient gagnés représentées sur les murs : Caracalla et Septime Sévérée firent peindre les triomphes de leurs pères, l'histoire des Dieux Grecs et Romains, les sujets tirés de l'ancien et le nouveau Testament, Les Perses faisaient figurer leurs chasses aux fauves, les thèmes littéraires où la légende l'emporte sur la véritable histoire, les romans de chevalerie et des croisades.....ou des commanditaires soucieux de leur postérité firent peindre et tisser leurs propres exploits ou ceux de leurs ancestres...

Mais une autre tradition plus subtile existe aussi dès l'Antiquité, qui consiste, surtout à la campagne, à donner l'illusion que le jardin entre à l'intérieur de l'habitation : le pavement des mosaïques imitait la végétation à l'extérieur puis à l'intérieur de la maison, et sur les murs des arbres, des buissons et massifs floraux peints en trompe l'œil se déployaient, prolongeant ainsi l'effet de verdure. Vint ensuite le tissage.

Au XV et ensuite, les riches propriétaires avaient l'habitude de changer de résidence et déplaçaient leurs tapisseries de leurs châteaux ou de leurs hôtels particuliers, qui assuraient leur confort en les isolant des courants d'air. C'est ainsi que prospérèrent les ateliers de lissiers qui depuis le XYième siècle créent encore de véritables murs de laine.

Au XIXème, la peinture murale prend un nouvel essor et au XXème c'est la renaissance de la tapisserie d'Aubusson avec les œuvres de Jean LURCAT et Jean PICART LE DOUX, qui comptent parmi les créations figurées les plus marquantes.

Pourquoi Aubusson ?

Les propriétés très spéciales de l'eau de la Creuse, très cristalline, a permis aux couleurs d'être fixées pour l'éternité sur la laine à près de 100°. La teinture des laines est réalisée avec les 3 couleurs fondamentales Rouge, Bleu et Jaune, une véritable alchimie des couleurs.

L'apogée d'Aubusson fût sous Louis XIV et Louis XV. Colbert Premier Ministre de Louis XIV éleva en 1664 les manufactures au rang de Manufacture Royale. La renommée de ses tapisseries rayonne alors au-delà des frontières dans le monde entier pendant plus d'un siècle jusqu'à la révolution française, les tapisseries détenues par la noblesse et la haute bourgeoisie furent détruites à 60%. Depuis ses « heures noires » quelques lissiers perpétuent la tradition de père en fils et ce n'est qu'à l'aube du XXème siècle qu'eut lieu le renouveau d'Aubusson, seul centre de production privé de tapisseries, le plus important du monde.

L'avenir de la tapisserie se dessine à travers la permanence du savoir-faire des lissiers et leur aptitude à s'adapter aux attentes des créateurs d'aujourd'hui.

Tapisserie Royale vous propose un large choix de tapisseries d’art d’Aubusson.

Les techniques utilisées pour la Tapisserie d'art

La tapisserie tissée main sur métier de basse lisse.

Avant de tisser, il faut tendre fortement et rigoureusement parallèlement les fils de chaîne et les fils de trame sur le métier à tisser horizontal, dit de « basse lisse ». Les flûtes en bui sont passées entre les fils, séparés en fils pairs et impairs à l'aide de petites bouclettes appelées, lisses, d'où le nom de lissier. Elle est tissée sur l'envers comme vue dans un miroir, afin de permettre le travail de tissage au dos de la trame, c'est le carton de la future tapisserie.  Une fois le tissage achevé, l'étape mythique qu'est la « tombée de métier », c'est la naissance de la tapisserie... Viennent alors les finitions, couture des relais au dos de la tapisserie et l'ourlet qui borde le périmètre.

Une tapisserie demande entre 400 à 800 heures de travail au mètre carré, selon la complexité du modèle, pour devenir une véritable œuvre d'art, que Tapisserie Royale ne proposera qu'à seulement 8 exemplaires.

La sérigraphie d'art :

Technique révolutionnaire sur une trame neutre en laine et coton, imprimé aux couleurs sublimées.

Tous les modèles peuvent être reproduits dans le plus pur respect de l'original, à la perfection, doublure cousue main, limité à 20 exemplaires par modèle, numérotés comme preuve de qualité et d'authenticité.

La tapisserie à réaliser soi-même :

Tissée par vous-même au point droit d'Aubusson, vous aurez la satisfaction de créer, tel un lissier, une véritable tapisserie d'Aubusson. Peintes par nos artistes peintres

Tous les produits, authentifiés par un certificat d'origine, les tapisseries et les tapis de Tapisserie Royale sont un placement de valeur à l'épreuve du temps autant qu'un élément de décoration moderne et original qui apporte prestige et authenticité à tous les intérieurs.

La Tapisserie Jacquard

On appelle ainsi les tapisseries réalisées grâce à l'utilisation d'un métier mécanique "Jacquard", du nom de l'ingénieur français qui en déposa le brevet en 1801. Très en vogue à cette époque d'industrialisation galopante, elles ont été quelque peu délaissées depuis, la plupart des amateurs de tapisseries leur préférant l'originalité des "tissées main" ou la diversité des "numériques".

Sensible à l'intérêt et la beauté spécifiques de chacune des techniques de tissage, Tapisserie Royale propose toujours aujourd'hui des tapisseries "Jacquard" selon des motifs à choisir parmi une large collection réunissant en particulier de très nombreux décors traditionnels, toujours très appréciés et recherchés des connaisseurs.

La mécanisation du processus de fabrication réduisant grandement les temps de production, les tapisseries "Jacquard" permettent bien sûr de satisfaire plus aisément un très large public amateur de tapisseries.

Si vous souhaitez davantage d’informations sur notre offre de tapisseries d’art d’Aubusson, vous pouvez vous rendre sur les différentes rubriques de notre site.